La souveraineté responsable de Dieu


Dieu est souverain. Il est maître du temps et des circonstances.  Ses pensées ne sont pas les nôtres et ses voies sont insondables. La terre est son marche pieds, et le ciel son trône.  Au commencement il était, à la fin il demeurera car il est l’alpha et l’omega. Ces desseins subsistent à toujours et les projets de son cœur, de générations en générations. Es-tu le plus riche, si ces biens ne finissent pas, c’est toi qui partira. Le Seigneur  quant à lui est éternel. As-tu des projets fabuleux ? Certainement tu ne peux garantir à 100% qu’ils se réaliseront. Le Seigneur  ce qu’il dit, ce qu’il projette s’accomplit toujours. Les océans, les mers, les montagnes, le climat, lui sont soumis.  De même des nations s’agitent, des royaumes s’ébranlent ; il fait entendre sa voix : la terre se fond d’épouvante. Les portes qu’il ouvre, personne ne peut les fermer ; et celles qu’il ferme, nul ne peut les ouvrir. Nous sommes donc juste des serviteurs inutiles, qui ne peuvent augmenter d’un coudé la longueur de leur vie par leurs inquiétudes. Nous sommes poussière et nous retournerons poussière, mais Dieu est infini. Il est souverain établit de toute autorité éternellement. En son nom tout genou fléchit dans les cieux, sur la terre et sous la terre. C’est la réalité,  la vérité immuable dans le temps et dans l’espace. Quitte à toi de l’accepter ou pas.

Ainsi il choisit d’intervenir au pas dans des situations, il ouvre ou ferme le ciel à volonté, te laisse dans un malheur ou décide de t’en sortir. Nous prions, nous crions, nous louons, nous lui rappelons ses promesses, prophétisons même mais le dernier mot lui revient toujours. Et c’est lui qui dans sa préscience ordonne une chose et elle se réalise. David avait compris cela, son fils Salomon également.

Dieu souverain est donc le  maître de tout. Mais il a un peuple, il a des projets, il a une famille, il a un travail, il a des buts à atteindre. Contrairement à plusieurs autorités de ce monde, il met tout en place pour atteindre ses objectifs. Il déplace les populations, il appelle à l’existence ce qui n’existe pas, il prend soin de chacun de ses sujets. Car nous sommes son peuple, le troupeau dont il est le berger. Lorsqu’une seule brebis s’égare, il abandonne les autres pour aller à sa recherche. Il veut que ses brebis aient la vie et qu’elles aient en abondance. Il a pour eux des projets de paix et non de malheur. Il  les protège comme la prunelle de ses yeux. Il a préparé d’avance des bonnes œuvres afin qu’ils les pratiquent. C’est ce qu’on peu appeler la souveraineté responsable.

En effet dans sa souveraineté, il accompli pleinement sa responsabilité envers ceux sous sa tente. Il  lave leurs pieds, leur donne à manger et à boire, guérit ceux qui ont le cœur brisé, proclame aux captifs la liberté. Il va même jusqu’à les appeler ses amis, car il chemine avec eux tous les jours. Il ne se refuse pas de sacrifice pour leur salut, allant jusqu’au sacrifice de sa vie. Il est sensible à leurs requêtes. Souverain de son état, il partage souvent des talents à ses serviteurs et s’en va, les laissant gérer cela selon leur sagesse.  Certains pendant cet absence ou plutôt ce silence de Dieu se lamentent fort des situations difficiles qu’ils traversent ; d’autres le déclarent partis pour toujours et jouent les nouveaux chefs, enfin d’aucuns persévèrent et multiplient les talents qu’ils ont reçus en attendant son retour.

Alors quand il revient, quand il décide de tourner le regard de nouveau sur toi, quand il se souvient de toi, il demande ce que tu as fait de ton talent durant son absence, de la prophétie qu’il t’avait laissée, la promesse, la Parole de Vie, les autres bénédictions ? De ta réponse dépends son action. De la mesure que tu t’ai servi pour bénir, il s’en sert aussi pour toi. Et si tu as été fidèle pour te petites choses il te confie de plus grandes.

Telle est la souveraineté responsable de Dieu. Maître des temps et des circonstances il agit selon sa bonne volonté, au temps qu’il juge nécessaire. Mais quoi qu’il fasse, quoi il dise ou ne dise pas, il le fait pour le bien de son peuple. Car s’il est mort volontairement pour nous alors que nous étions encore pêcheurs à combien plus forte raison nous viendra t’il en aide maintenant que nous sommes sanctifiés, libérés et que nous l’adorions en Esprit et en vérité.

Fortifie toi et prend courage toi qui traverse des tourments, ne crains rien toi qui essuie des tempêtes il est dans la barque ; invoque le et il imposera du respect à tes adversaires. Mais n’oublis pas une chose, il est règne en maître absolu, jaloux de sa Gloire il ne la partage avec personne. Il est souverain et responsable dans ses choix et ses voies.  C’est ça le sujet de notre adoration, de notre louange, car nous reconnaissons en lui sa toute puissance et son grand Amour.

A lui soit la Gloire pour l’Eternité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :